Arnold Couchard

Arnold Couchard

bibliographie


L'autre côté de la mer

https://static.blog4ever.com/2016/08/821143/artfichier_821143_7434351_201711052442409.jpg

 

 

L'autre côté de la mer

 

194 pages - 14,00€
ISBN : 978-2-9600903-5-2

Louis Gaillard, présentateur de l'émission littéraire Les plumes légères, se retrouve, à la cinquantaine, dans une routine professionnelle et une torpeur sentimentale que la lecture du roman d'une jeune inconnue dont tout le monde parle,  va faire voler en éclat.
« ... et je sais, mon amour, que nos deux corps se retrouveront sous les sables noirs de Lipari...»
Poursuivi par la dernière phrase du livre et intrigué par la personnalité qu'il devine derrière le roman, il n'aura de cesse d'en retrouver l'auteur. Toutes ses tentatives pour la rencontrer tournent court et il comprend vite que l'agent littéraire de la jeune femme la tient sous sa coupe et l'isole pour mieux profiter des retombées financières du succès qui s'annoncent déjà.
La conviction que ce Maurice Pillon la séquestre grandira au fur et à mesure de ses recherches et le poussera à tout abandonner pour le poursuivre jusque Nice et  délivrer la jeune femme de son emprise.
Il la retrouvera enfin, au terme d'une quête qui ira de pair avec une descente vers la face sombre de ses obsessions et dont la chute est pour le moins surprenante.

 


05/11/2017
0 Poster un commentaire

Les sables noirs

https://static.blog4ever.com/2016/08/821143/artfichier_821143_7434347_201711052207281.jpg

 

Les sables noirs

 

194 pages - 14,00€
ISBN : 978-2-9600903-5-2

Louis Gaillard, présentateur de l'émission littéraire Les plumes légères, se retrouve, à la cinquantaine, dans une routine professionnelle et une torpeur sentimentale que la lecture du roman d'une jeune inconnue dont tout le monde parle,  va faire voler en éclat.
« ... et je sais, mon amour, que nos deux corps se retrouveront sous les sables noirs de Lipari...»
Poursuivi par la dernière phrase du livre et intrigué par la personnalité qu'il devine derrière le roman, il n'aura de cesse d'en retrouver l'auteur. Toutes ses tentatives pour la rencontrer tournent court et il comprend vite que l'agent littéraire de la jeune femme la tient sous sa coupe et l'isole pour mieux profiter des retombées financières du succès qui s'annoncent déjà.
La conviction que ce Maurice Pillon la séquestre grandira au fur et à mesure de ses recherches et le poussera à tout abandonner pour le poursuivre jusque Nice et  délivrer la jeune femme de son emprise.
Il la retrouvera enfin, au terme d'une quête qui ira de pair avec une descente vers la face sombre de ses obsessions et dont la chute est pour le moins surprenante.


05/11/2017
0 Poster un commentaire

Les jours d'avant la longue nuit

https://static.blog4ever.com/2016/08/821143/artfichier_821143_7434350_201711052343315.jpg

Les jours d'avant la longue nuit

298 pages - 20,00 €
ISBN : 978-2-9600903-2-1

 

Quelque part entre l'Iran, l'Azerbidjan et l'Arménie...


Mona, une jeune archéologue, se retrouve bloquée dans la grotte où elle fait des fouilles. Un groupe d'hommes armés a envahi le camp de base...

 

Krôôn, au cours d'une partie de chasse tombe dans un lac glacé et est sauvé par un être étrange. Quand il revient dans sa tribu, il n'est plus le même...

 

Ker23 est gouverneur d'une colonie sur une planète étrange où les habitants sont particulièrement sanguinaires et agressifs. Il est amené à prendre des mesures extrêmes...

 

Les siècles séparent ces 3 êtres qui ont finalement quelque chose en commun : quand arrive la longue nuit, ils se retrouveront seuls.

 

Ces trois histoires sont des variations sur le dérisoire de notre civilisation, de toute civilisation...


05/11/2017
0 Poster un commentaire

Cory suivi de Malgré la saison

ancienne base.jpg

Cory

suivi de

Malgré la saison

voir sur AMAZON

 

 

Deux romans en un seul volume…


Ce n’est pas sans raisons que j’ai regroupé les deux textes. Ils résultent d’une expérience littéraire intéressante…
Fin des années 80, j’habitais à Waterloo et je travaillais toute la semaine à Paris. Ma fille aînée, âgée de 17 ans n’avait rien trouvé de mieux que de fuguer avec deux copines. Elle avait toutefois assez rapidement pris contact avec nous et nous avions pu deviner où elle se trouvait (dans le sud de l’Espagne).
Mais il y a eu cette période d’une quinzaine de jours au cours de laquelle nous étions sans nouvelles. Forcément, chaque fois que, en rue ou dans le métro, je croisais une jeune fille faisant la manche je ne pouvais que me demander où elle se trouvait et ce qu’elle pouvait faire.
C’est le point de départ d’un roman – Cory – que j’ai mis plus de deux décennies à terminer mais dont le résultat final était loin de me satisfaire.
Dans un premier temps, j’avais décidé de le ré-écrire. Mais n’était-ce pas ce que j’avais fait pendant vingt ans ? Finalement je me suis relancé dans l’écriture non pas du même roman mais d’une histoire basée sur le même thème mais où le narrateur devient narratrice et l’angle de prise de vue pivote de 180 degrés.
Le résultat, Malgré la saison, est dont considérablement différent. C’est lui que je vous livre en premier.
À vous, lecteur, de choisir – ou de ne pas choisir – l’histoire qui vous touche le plus.


Cory
L’histoire est toute simple. Stéphane a perdu sa fille Pauline dans un attentat. Obsédé par la mort de son enfant et la frustration de ne pouvoir accomplir sa vengeance, il a tout perdu : son mariage, son emploi, ses amis. Il végète de petits boulots en extras.
Et voilà que, trois ans plus tard, il retrouve par hasard celle qui avait déposé la bombe dans l’agence de voyage où Pauline a perdu la vie. Mais tout n’est-il que hasard ?
La vengeance prend parfois de drôles de voies et son goût n’est pas toujours celui qu’on aurait souhaité.

Malgré la saison
Je suis une fille simple : j'aime rendre service. Quand un copain me demande d'aller porter un paquet, je lui rends service. Et j'ai la chance de tomber sur une fille comme moi : elle aime rendre service. Malheureusement, elle le paie de sa vie…
Alors, trois ans plus tard, quand je rencontre par hasard le père de la jeune fille, que me reste-t-il à faire ? Rendre service, évidemment.
J'ai fait ce que j'ai pu. Et cette fois-ci encore, les choses n’ont pas trop bien tourné...

 

« Je viens de terminer la lecture de « Malgré la saison » : c’est terriblement beau et je vous invite tous à lire ce roman très touchant, ce thriller qui nous fait voyager entre Verviers et Bruxelles, ce voyage au bout d’un enfer qui n’a pas besoin de flammes pour tout brûler. »
Paolo Zagaglia  cinéaste et écrivain


05/11/2017
0 Poster un commentaire

Tout est clair à présent

https://static.blog4ever.com/2016/08/821143/artfichier_821143_7434340_201711051657708.jpg

 

Tout est clair à présent

 

184 pages - 14,00 €
ISBN : 978-2-9600903-6-9


L'interview de l'auteur sur Best of Verviers

 

Il suffit parfois d'un stupide incident pour que tout bascule. Le choix de la mauvaise route... Une pluie diluvienne... Des flics pas trop doués... Une malheureuse coïncidence... Et, comme Isabella, vous vous retrouverez bloqué dans un petit patelin perdu dans la forêt, isolé de tout.
Quand le soleil se lèvera, les choses prendront évidemment un autre aspect. Et, à  l'image de l'hôtel où on vous aura hébergé, vous pourriez vous laisser prendre au charme de cette petite ville désuète.
Un peu trop désuète, un peu trop calme, peut-être. Où tout semblera figé en une époque incertaine ; où les habitants sembleront attendre quelque chose qui n'arrivera peut-être jamais.
Comme Isabella, vous réaliserez vite qu'il n'est pas si simple de quitter Grünenberg.. Oh non ! Il n'y aura pas de contrainte réelle, pas de brutalité. Mais vos tentatives pour partir se solderont toutes par un échec et un retour à Grünenberg..
Vous remarquerez pourtant que certains s'en vont, la nuit, comme en secret, emportés vers d'improbables destinations.
Vous découvrirez aussi que certains passages conduisent vers un  Grünenberg différent, de l'autre côté de la rivière. Mais, comme elle, après y avoir été entraîné, vous vous poserez bien d'autres questions. Rien ne sera plus clair.
Arriverez-vous à vous résigner, à ne pas comprendre, ou chercherez-vous désespérément à cerner la réalité qui se dissimule derrière les vieilles façades de Grünenberg ?
Au risque de vous perdre. Au risque de ne jamais en revenir.

 

 


05/11/2017
0 Poster un commentaire